Le Magazine En Ligne « Idées Pour La Maison » Vous Trouver Des Idées Et Des Solutions Originales, La Planification Du Projet Et La Conception De Votre Intérieur

Aedes Aegypti

Le moustique dengue, ainsi classĂ© taxonomiquement (du grec "odieux" et ĂŠgypti du latin "d’Égypte"), est une espĂšce du continent africain.

Il s'est rĂ©pandu dans le monde entier, en particulier dans les rĂ©gions les plus chaudes et les plus humides des cinq continents. Le moustique s’est rapidement adaptĂ© aux zones urbaines oĂč il peut se reproduire et pondre dans de petites quantitĂ©s d’eau propre dans des endroits ombragĂ©s. Les femelles qui se nourrissent de sang peuvent voler jusqu'Ă  2500 mĂštres.

C'est un moustique qui dĂ©mange pendant la journĂ©e, en tant que victime prĂ©fĂ©rentielle de l'ĂȘtre humain. Avant l'incubation, les Ɠufs peuvent rester pendant des mois en attendant le bon moment. Lorsqu'elles sont immergĂ©es dans de l'eau, organiquement pauvres, les larves se dĂ©veloppent rapidement, donnant naissance aux nymphes dont Ă©merge l'adulte. Seules les femelles se nourrissent de sang pour la maturation de leurs Ɠufs; c'est frĂ©quent chez tous les moustiques; l'alimentation des hommes est limitĂ©e aux substances vĂ©gĂ©tales et sucrĂ©es.

Aedes aegypti a Ă©tĂ© introduit dans le AmĂ©rique du sud Ă  travers les soi-disant "navires nĂ©griers" de la pĂ©riode coloniale. Il y a eu des cas oĂč ces navires ont Ă©tĂ© laissĂ©s avec l'Ă©quipage tellement rĂ©duits en raison de la dengue qu'ils ont commencĂ© Ă  errer dans les mers, constituant ainsi les fameux "navires fantĂŽmes". Au BrĂ©sil, ce moustique a Ă©tĂ© Ă©radiquĂ© dans les annĂ©es 1950, mais dans le 60 et 70 ans, il est revenu coloniser le BrĂ©sil, venant de pays voisins qui n’avaient pas rĂ©ussi Ă  promouvoir son Ă©radication totale.

AEDES AEGYPTI: dans

LA PEUR DE BROMÉLIAS EN CROISSANCE:

L’Institut Oswaldo Cruz a menĂ© une Ă©tude dĂ©montrant le rĂŽle non pertinent des bromĂ©liacĂ©es en tant qu’habitat probable du moustique de la dengue: 156 bromĂ©liacĂ©es de dix espĂšces cultivĂ©es dans le jardin botanique de Rio de Janeiro ont Ă©tĂ© surveillĂ©s pendant un an. L'Ă©tude a montrĂ© un faible indice de prĂ©sence des formes immatures de A. aegypti, gĂ©nĂ©rant des indications qui redirigent le travail de prĂ©vention. "Seulement 0,07% et 0,18% d'un total de 2 816 formes immatures de moustiques recueillies dans les bromĂ©liacĂ©es au cours de la pĂ©riode d'un an correspondaient Ă  Aedes aegypti et Aedes albopictus, ce qui suggĂšre que les bromĂ©liacĂ©es ne constituent pas un problĂšme Ă©pidĂ©miologique au centre propagation ou persistance de ces vecteurs " a dĂ©clarĂ© Marcio Mocelin, biologiste Ă  l'Institut.

Le chercheur a Ă©galement dĂ©clarĂ© qu’en avril, lorsque le taux de capture Ă©tait le plus Ă©levĂ©, 376 formes de moustiques immatures ont Ă©tĂ© trouvĂ©es dans les bromĂ©liacĂ©es examinĂ©es. Parmi eux, seuls deux spĂ©cimens correspondaient au genre Aedes. L’entomologiste Ricardo Lourenço, chercheur, a dĂ©clarĂ©: "Cette recherche indique que les larves d'Aedes, prĂ©sentes dans les bromĂ©liacĂ©es, ne devraient pas ĂȘtre surestimĂ©es dans le travail de prĂ©vention et souligne que le combat doit ĂȘtre centrĂ© sur les bacs Ă  eau, les cuves, les piscines et autres rĂ©servoirs d'eau stagnante non ou mal bouchĂ©s. ", prĂ©vient.

AEDES AEGYPTI: aegypti

QUE FAIRE POUR IMPULSIONNER LE MOUSTIQUE:

La citronnelle (Cymbopogon citratus) est un rĂ©pulsif naturel et peut ĂȘtre utilisĂ©e dans l'amĂ©nagement paysager, car c'est une belle herbe. Une autre mĂ©thode de lutte contre Aedes aegypti consiste Ă  semer Crotalaria Juncea, une lĂ©gumineuse communĂ©ment utilisĂ©e pour l’engrais vert et le contrĂŽle des nĂ©matodes du sol. Il attire les libellules, insectes ailĂ©s qui se nourrissent des larves de moustiques. Leurs yeux sont composĂ©s de milliers de facettes (jusqu'Ă  30 000) et leur offrent un champ de vision de 360 ​​degrĂ©s. en une seule journĂ©e peut consommer d’autres insectes volants avec jusqu’à 14% de plus de leur propre poids. Ainsi, la plante est responsable du contrĂŽle biologique de l'insecte transmetteur de la dengue

AEDES AEGYPTI: dans

Auteur: Raul CĂąnovas

Éditorial De La VidĂ©o: To Stop Zika, Aedes Aegypti Mosquito Must Be Controlled

ï»ż
Menu