Le Magazine En Ligne « Idées Pour La Maison » Vous Trouver Des Idées Et Des Solutions Originales, La Planification Du Projet Et La Conception De Votre Intérieur

Magnifier Une Femme

Mère, épouse, soeur Dame qui sait voir mon âme.

Magnifier une femme: femme

Je pense à vous élever, non pas en tant que déesse mère, mais en tant que créateur qui soutient toutes mes intentions. Je veux vous sauver des malheurs, si j'ai besoin de vous en tant que héros herculéen qui embrasse le martyre en échange de vos bras qui m'accrochent. De te voir rire en redessinant tes lèvres et en pleurant, de sucer ta dernière larme. Pour comprendre cela plus que biologiquement, j'ai besoin de vous pour que l'amour ait un sens. Ce n'est pas l'amour filial, ni la fraternité ou la sensualité, mais l'amour de soi qui déborde de vous me rend heureux, me donnant la confiance de vous protéger des malheurs. Je sais que ta force me soulage, que la bravoure d'une Vénus est suffisante, que celle du carrosse, tirée par des cygnes, a laissé des charmes.

Mais malgré votre vigueur, femme, votre capacité à extraire des forces fantastiques du noyau, c'est moi qui vous défends. Même si c'est un atavisme pur, puisque, la plupart du temps, de façon indépendante, je vous protège de la virilité pure, que je reste à vos côtés ou que vous faites un pas en avant ou en arrière, cela n'a pas d'importance. Ce qui compte, c'est d'être ensemble, en stimulant la noblesse majestueuse que vous avez héritée des déesses.

Je suppose que je peux créer de nouveaux espaces pour que, en marchant, nous apprenions à mieux marcher, peut-être sans armes ni fleurs dans nos poches, pleins de bonnes intentions et prêts à rêver au lieu de rivaliser. Réciter une berceuse d'espoir au lieu de crier des menaces et de tisser des abris sans fin pour réchauffer la paix.

Toi, femme, que tu as copiée dans les fleurs: la luminosité, la délicatesse, le parfum et la fécondité, me permets d’être ton jardinier éternel, en préservant l’origine de la vie, du mouvement, de la chaleur. Je veux être un vrai homme, mais sachant que le principe vrai et vrai sera toujours le vôtre… vraie femme.

Auteur: Raul Cânovas


Menu