Le Magazine En Ligne « Idées Pour La Maison » Vous Trouver Des Idées Et Des Solutions Originales, La Planification Du Projet Et La Conception De Votre Intérieur

Rédaction De Documents - Caractéristiques!

Rédaction de documents - Caractéristiques!

Impersonnalité

Le but de la langue est de communiquer, soit en parlant, soit en écrivant.
Pour communiquer, vous devez:
a) quelqu'un qui communique;
b) quelque chose à communiquer;
c) quelqu'un qui reçoit une telle communication.

Objectivité

L'objectivité consiste à utiliser des termes appropriés pour que la pensée soit exprimée et comprise immédiatement par le destinataire.
Pour être objectif, il est nécessaire de mettre une idée après l'autre, en hiérarchisant les informations.

Les mots inutiles, les adjectivation superflues et excessives, la répétition de termes et d'idées doivent être éliminés car ils compromettent l'efficacité du document.
Dans les communications techniques et bureaucratiques, où le langage est utilisé à des fins pragmatiques, il convient de noter que "les informations présentées doivent décrire, raconter et expliquer, et non pas convaincre.

La persuasion doit venir des arguments utilisés et non des jeux de mots, de l’adjectivisme impressionniste ou du jonglage syllogistique, des erreurs. "
(MEDEIROS et ANDRADE, 1977, p. 73).

Comment
• Les rapports ont des objectifs prédéterminés et spécifiques.
• Il devrait être écrit sans souci littéraire-stylistique.
• Le jargon technique doit être évité.
• Le destinataire est l'élément le plus important des rapports.
• Les rapports concernent la brièveté, sont exacts, exacts.
• Le langage des rapports est objectif et clair et votre ponctuation est rationnelle.

Correction

La correction grammaticale consiste dans le respect des normes et principes de la langue et des règles grammaticales et orthographiques.

Dans l’écriture officielle, en particulier les solécismes (erreurs de syntaxe), les déformations (erreurs dans la forme des mots), les croisements (échange de mots similaires), les barbarismes (usage abusif de mots et expressions étrangères), les archaismes ( utilisation de mots et d’expressions à l’ancienne) et de néologismes (mots nouveaux dont le sens est encore instable).

Comment
• Soyez préoccupé par la clarté du message.
• Évitez les longues périodes.
• Utilisez l'ordre direct pour le rendre plus facile à comprendre.
• La correction grammaticale est importante, mais ne doit pas faire double emploi avec la créativité. Le souci de la langue devrait être la dernière étape.
• Dans la mesure du possible, tirez parti de variantes de langage vraiment expressives.
• Utilisez la langue de votre destinataire, car la partie la plus importante de l’écriture est la communication.
(MEDEIROS, 1996, p. 48).

Concision

Le texte concis est celui qui transmet le maximum d'informations avec le minimum de mots. L’effort de concision porte sur le principe de l’économie linguistique, c’est-à-dire l’absence de mots superflus, les redondances, les passages qui n’ajoutent rien à ce qui a déjà été dit.

Concis ne signifie pas laconique, mais dense. Le style dense est un style dans lequel chaque mot, expression ou phrase est chargé de sens.
Ainsi, les idées et considérations importantes ne sont pas sacrifiées, en gardant à l'esprit l'essentiel et le nécessaire.

Comment
• Utilisez des phrases courtes, mais sans monotonie. De temps en temps, utilisez des clauses subordonnées.
• Évitez d’accumuler des idées dans un paragraphe.
• N'utilisez pas de phrases qui nuisent à la pensée.
• Autant que possible, exercez-vous dans la recomposition des textes: laissez un peu de temps après avoir écrit, réfléchissez, reposez vos idées, puis reprenez ce que vous avez écrit, en cherchant à améliorer le formulaire.
Pour obtenir une bonne forme stylistique, il est nécessaire de refaire le texte jusqu'à trouver un résultat agréable.
(MEDEIROS, 1996, p.

Clarté

Le texte en clair permet au lecteur de comprendre immédiatement. Certaines caractéristiques doivent être observées pour plus de clarté (BRASIL, 1991, p.12-13):

a) l'impersonnalité, qui évite la duplication des interprétations pouvant résulter d'un traitement individualiste accordé au texte;

b) l'utilisation du standard culturel du langage, en principe, de la compréhension générale est, par définition, opposée aux mots à circulation restreinte, tels que l'argot et le jargon;

c) la formalité et la normalisation, qui rendent possible l'uniformité indispensable des textes;

d) la concision, qui supprime du texte les excès linguistiques qui n'y ajoutent rien.

Comment
• Recherchez le mot exact, celui qui peut véhiculer l’idée.
• Refaites les phrases après les avoir écrites. Faites de l'exercice jusqu'à ce que vous trouviez la forme précise.
• Utilisez la subordination lorsque vous souhaitez mettre en évidence des idées.
• N'utilisez que l'adjectif capable de caractériser un fait ou un objet. L'adjectif trivial déforme et affaiblit l'expressivité de la pensée.
(MEDEIROS, 1996, p. 112).

Précision

En écriture technique, les mots ont généralement leurs propres connotations.
Remplacer un mot par un autre, au hasard, peut compromettre la compréhension du message.
Dans ce type d'écriture, les mots et expressions vagues doivent être évités.
Le problème se pose quand, au moment de l'écriture, on a l'idée, mais pas le mot exact pour son expression.

Chaque idée nécessite sa propre parole. Par conséquent, dans la série de synonymes, on peut choisir le mot ou le groupe de mots qui correspond le mieux à ce que nous voulons et devons exprimer.

Comment
• Rédigez des paragraphes courts sans trop de détails.
• Pour être très clair, utilisez des phrases coordonnées.
• N'écrivez que sur ce que l'on sait bien.
• Définir les messages au destinataire.
• Le contenu doit être significatif (message clair). (MEDEIROS, 1996, p.200.)

L'harmonie

L'harmonie est l'ajustement des mots de la phrase et des phrases de la période, combinés et disposés harmonieusement, amenant le lecteur à prédisposer favorablement à la proposition présentée.
Ils nuisent à l'harmonie: cacófatos (mots obscènes ou incommodes résultant de la rencontre de syllabes finales avec des syllabes initiales), assonances (similarité ou égalité des sons dans la phrase ou la période) et échos (répétition successive de fins identiques).

Comment
• Évitez les répétitions d’aides ayant, étant, étant, restant.
• Recherchez le mot approprié pour éviter les phrases verbales: au lieu de vouloir, vous feriez mieux de régler; au lieu d'avoir fourni, le meilleur serait fourni; au lieu d'avoir peur, pourquoi n'aviez-vous pas peur?
• Évitez les expressions: effectivement, certes, en plus, beaucoup plus, alors, d'une part, de toute évidence, dites la vérité, la vérité est la suivante, puisque, pour sa part, de son côté...
• Utilisez chaque paragraphe pour chaque idée.
• Ne cachez pas trop le sujet de vos phrases: pour communiquer efficacement, il faut de la clarté et de la simplicité.
• Évitez les mots complexes et le jargon technique. (MEDEIROS, 1996, p. 39).

La politesse

La politesse consiste à utiliser des expressions respectueuses et un traitement approprié à ceux avec lesquels nous sommes en relation dans le traitement administratif.
Les expressions vulgaires provoquent le malaise, ainsi que les traitements irrévérencieux, l'intimité, l'argot, la banalité, l'ironie et la légèreté.

Cela inclut également la discrétion, une qualité indispensable pour tous ceux qui s’occupent d’affaires officielles, qui sont souvent secrètes et dont la publicité est gênante.
La politesse provient plus de la totalité du texte que d'un début répétitif ou d'une fermeture stéréotypée, redondante ou contradictoire, un amas de bonté illogique et souvent peu sincère. (MEDEIROS, 1996, p. 61).

Comment
• Faites preuve de parcimonie dans l'utilisation des adjectifs. Utilisez-les sans abus.
• Le nom est le mot complet, qui transmet les idées.
• Il est très important d'apprendre à écrire, à être créatif, à rechercher de nouvelles formes d'expression, en oubliant ce qui est banal.
• N'utilisez des termes techniques que lorsque le sujet le justifie.
• Évitez les abus d’interjections et d’exclamations, mais profitez-en pour témoigner de vos émotions.
• Pour attirer l'attention, soyez concis.
(KASPARY 1993, p.19-23).


Menu