Le Magazine En Ligne « Idées Pour La Maison » Vous Trouver Des Idées Et Des Solutions Originales, La Planification Du Projet Et La Conception De Votre Intérieur

Comment Fonctionner Correctement

Comment fonctionner correctement

Parmi les résolutions du nouvel an de nombreuses personnes, il est question de commencer (ou de reprendre) des activités physiques régulières.

Et l'un des exercices les plus utilisés pour la poursuite de la santé et de la forme physique est en cours d'exécution.

La popularité des courses

Pas pour moins: la course déplace tout le corps. C'est une excellente activité aérobique, soulage le stress et peut brûler jusqu'à 600 calories par heure de pratique.

marathon

Les coureurs disent que l'activité crée une dépendance! La preuve en est les compétitions de plus en plus nombreuses pour les coureurs amateurs dans les grandes villes, avec un nombre croissant de fans de tous âges.

La course, après tout, socialise et est amusante.

Courir ne nécessite aucune inscription dans les gymnases, l'équipement ou des compétences spéciales. Peu de mouvements sont aussi universels que la course. Même les animaux courent.

Les secrets du bon corridor

Le cycliste régulier a bonne conscience de son corps, car courir nécessite de connaître la bonne plage de parcours pour chaque structure anatomique, y compris le degré de flexibilité et de force de chacune.

Le second facteur clé est la fréquence des foulées, c'est-à-dire le nombre de pas que le coureur est capable de faire dans un temps donné.

En d’autres termes, ce qui éloigne le couloir, c’est la distance de chaque pas et sa fréquence.

Les gestes techniques

Lorsque nous pensons à un couloir en action, nous l’imaginons généralement avec nos bras fléchis à 90 degrés. Et pas pour moins: cette position favorise grandement l'équilibre de l'athlète et l'aide à pousser le corps en avant, en suivant les progrès.

courir sur la plage

Les bras "tombés" perturbent le rythme de la course et déconcentrent la posture, entraînant un risque de douleur aux épaules et à la colonne vertébrale.

Un autre détail essentiel pour la course est de toujours toucher le sol en premier avec vos talons, jamais avec vos orteils. Les doigts doivent venir en dernier et ce sont eux qui sont responsables de l’élan nécessaire pour passer à l’étape suivante.

Évitez également de marcher avec vos pieds entiers à la fois car cela surchargerait le genou et potentialiserait l’impact. Encore une fois: les talons d'abord!

Aussi, ne vous étirez pas les jambes lorsque jeté en arrière. Essayez de plier les genoux: en plus d'être plus confortable, l'articulation subit moins de surcharge.

OĂą courir et quoi porter

Une exécution correcte inclut également des détails allant au-delà de la physiologie.

Échapper à un terrain accidenté. Même ceux avec des pentes moyennes ne sont pas recommandés, surtout si vous débutez ou cherchez un endroit pour vous entraîner régulièrement.

Choisissez un terrain plat, de préférence des parcs ou des plages, où le circuit est plus continu et ne présente pas de risque de collision avec des voitures.

Si cela n’est pas possible, envisagez un centre de remise en forme proposant des tapis roulants.

chaussures de course

Portez des vêtements confortables, adaptés aux conditions météorologiques: doux pour les journées chaudes et plus frais pour le temps froid.

La grande star, cependant, est son couple de tennis: achetez-en un nouveau, spécifique aux courses, qui absorbe l’impact des foulées.

Toutes les bonnes marques de tennis ont des modèles spécifiques avec des systèmes d’amortissement, pour toutes les poches.

Comment commencer Ă  courir

Quiconque souhaite faire de la course Ă  pied dans la routine de bien-ĂŞtre doit commencer calmement. Toute rafale peut causer une fatigue excessive, de la fatigue, de la douleur, de la consternation et, en fin de compte, la chute de cette pratique saine.

Ce n'est pas censé être. Il est important de se rappeler que la course à pied nécessite beaucoup de muscles respiratoires et a un impact répétitif sur les articulations. Alors, lentement, le mot d'ordre.

Rechercher dans l'aide professionnelle

docteur

Tout d'abord, cherchez un médecin généraliste ou un médecin du sport et un bilan de santé. Informez-vous de votre volonté de commencer à courir. Le médecin doit évaluer si vous avez les conditions physiques nécessaires pour commencer la pratique.

Si vous avez des objectifs concernant la perte de poids, trouvez un diététicien pour adapter votre régime à la nouvelle routine du couloir. Demandez une évaluation de la composition corporelle pour déterminer les pourcentages de masse grasse et maigre que vous avez.

Enfin, envisagez de faire appel à un entraîneur personnel ou à un entraîneur pour vous accompagner les premiers jours de votre course. Ce professionnel doit avoir un diplôme en éducation physique et peut préparer une formation d'adaptation spécifique pour vous.

La formation d'adaptation

L'entraînement adaptatif est le moment de la transition vers la course. En général, il alterne des promenades avec quelques minutes de course pas trop intense. Progressivement, ces minutes augmentent, jusqu'à ce que vous puissiez courir pendant tout le temps disponible.

Il est impératif que vous disposiez d'au moins deux jours de la semaine en alternance pour commencer votre entraînement, avec une heure dédiée chaque jour.

Et vous pouvez toujours compter sur les applications qui vous guident lors de la course.

Éditorial De La Vidéo: Comment utiliser correctement votre friteuse ? | Vanden Borre