Le Magazine En Ligne « Idées Pour La Maison » Vous Trouver Des Idées Et Des Solutions Originales, La Planification Du Projet Et La Conception De Votre Intérieur

Comment Prendre Soin De Maria-Sin-Shame

Maria Sem Vergonha, nom scientifique Impatiens, est une sorte de reproduction facile. Pour assurer une mue saine et belle, il suffit de placer une brindille sur un sol humide. Voici une liste de trucs et astuces essentiels pour que votre remise soit toujours plus élégante.

Prenez soin de votre Maria-no-honte

L'habitat idéal pour Maria-no-honte est les parterres de fleurs sous les arbres - cet espace n'est généralement pas herbeux ni humide dans la mesure appropriée. Pour éviter de provoquer des champignons ou de diminuer la durabilité de votre plante, évitez de mouiller les feuilles.

Avec le temps, Marie-sans-honte peut se retrouver avec des fleurs et des branches faibles. Si vous remarquez ce changement, coupez le bout des branches ou prenez des plants en plongeant la partie coupée dans un verre d'eau jusqu'à ce qu'elle soit bien enracinée.

Ce n'est pas une plante recommandée pour les villes du sud du Brésil, car elle ne résiste pas au froid et au gel - même dans les régions les plus chaudes du pays, des changements brusques de température peuvent provoquer la chute des feuilles et des bourgeons.

Si les tiges deviennent noires et molles, réduisez l'arrosage. N'oubliez pas de vérifier les feuilles régulièrement, car l'air sec peut favoriser l'apparition de parasites tels que les acariens et les aleurodes. Faites tremper tous les quinze jours au printemps et en été, en utilisant un engrais liquide mélangé à l'eau d'irrigation.

Garderie

Placez la plante dans un endroit aéré et éclairé, mais pas sous la lumière directe du soleil, en particulier à la mi-journée. Faites une bonne taille sur votre copie de Maria-Sem-Shame pendant l'été pour rendre la plante plus compacte.

Alors, avez-vous aimé les conseils du Jardin des idées? Si oui, n'oubliez pas de visiter notre blog et notre page Facebook. Nous vous attendons!

Éditorial De La Vidéo: Le regard de l’autre | Béatrice De Reviers | TEDxOrléans


Menu