Le Magazine En Ligne « Idées Pour La Maison » Vous Trouver Des Idées Et Des Solutions Originales, La Planification Du Projet Et La Conception De Votre Intérieur

Lara, La DĂ©esse Du Silence

Lara, la déesse du silence: silence

Il y a des jours oĂč nous naissons un peu moins rougis que d'habitude et donc peut-ĂȘtre plus rĂ©flĂ©chis, plus rĂ©flĂ©chissants.

Pendant que je prenais mon petit dĂ©jeuner, j'ai ratĂ© ces bruits habituels qui envahissent ponctuellement notre intimitĂ© pour nous rappeler qu'il faut renoncer Ă  la somnolence et qu'il est temps de prendre l'arrĂȘt, alors je me suis rĂ©veillĂ© plus lentement et Ă  cause de cela, qui vous savez, je me suis souvenu d'une Ă©trange histoire que nous avait racontĂ©e l'oncle d'un de nos amis quand nous Ă©tions encore enfants.

C'Ă©tait un jour comme aujourd'hui, Ă  moitiĂ© arrĂȘtĂ©, et profitant du fait que nous n'avions pas de cours Ă  l'Ă©cole, Rafa et moi et d'autres camarades de classe jouions au "sisudo" dans le jardin de sa maison. Je ne sais pas si vous vous en souvenez, mais le "jeu du sisudo" Ă©tait un jeu dans lequel les participants devaient ĂȘtre sĂ©rieux et silencieux, jusqu'Ă  ce que quelqu'un rigole ou parle, et en guise de punition, le garçon devait payer un gage. C'Ă©tait trĂšs cool, mais ce jour-lĂ  Ă©tait beaucoup mieux, car nous avions le "canja" de l'oncle de Rafa. Profitant de la plaisanterie de forcer le muet, il nous a dit qu’il existait jadis une dĂ©esse vĂ©nĂ©rĂ©e, car elle ne parlait pas. Ce qui est intĂ©ressant, c’est que cette divinitĂ© avait trois noms, c’est-Ă -dire qu’elle pouvait ĂȘtre invoquĂ©e en l’appelant Lara, Muta ou Tacitus. On se souvenait toujours si l’on voulait contrer les bruits inutiles et excessifs. L'oncle de Rafa Ă©tait un grand conteur et il pouvait les rendre tous silencieux pendant qu'il parlait.

Je ne me souviens plus des dĂ©tails de la fable, mais je me souviens que la dĂ©esse des trois noms se manifestait Ă  travers les lauriers, c’est-Ă -dire qu’elle ne pouvait ou ne voulait pas laisser son silence, rĂ©pondit-elle sans un mot, les questions du peuple, que les feuilles du laurier, jetĂ©es au feu, craquaient sous les formes les plus diverses, brisant ainsi le silence pour rĂ©vĂ©ler des mystĂšres inexplicables pour tous.

Ce processus divinatoire, connu sous le nom de dafnomancie par les peuples anciens, cachait en fait la volontĂ© des hommes d'entendre le langage des plantes, n'Ă©tait pas conforme Ă  la taciturnitĂ© de la forĂȘt toujours insondable et silencieuse.

Aujourd’hui, je trouve trĂšs drĂŽle d’entendre une amie trĂšs bavarde qui, par une grande ironie du sort, a Ă©tĂ© baptisĂ©e Ă  la naissance sous le nom de Lara, et pourtant, j’ai dĂ©couvert par hasard qu’elle dĂ©teste les blondes dans la nourriture,, soutient. Il prĂ©fĂšre la distance de ces feuilles si aromatiques, va ĂȘtre affligĂ© de ces influences mythologiques et se priver des bavardages du jour au jour.

Par prudence, je ne lui dirai jamais qu'il existe une déesse du silence avec son nom, sans parler des pouvoirs de la baie qui crépitent lorsqu'ils sont jetés au feu.

ï»ż
Menu