Le Magazine En Ligne « Idées Pour La Maison » Vous Trouver Des Idées Et Des Solutions Originales, La Planification Du Projet Et La Conception De Votre Intérieur

Le Véganisme: Au-Delà De La Nourriture

Le véganisme: au-delà de la nourriture

Le végétalisme n'est pas simplement une habitude alimentaire qui exclut les aliments d'origine animale. C'est aussi un mode de vie qui ne veut pas impliquer la souffrance animale - et cela se traduit par des habitudes et des choix différents. En savoir plus ci-dessous.

Utilisation d'animaux non destinés à l'alimentation

Ces dernières années, l'intérêt pour le véganisme a augmenté de 500% au Brésil, selon les recherches de Google. Ceci est dû à une intention croissante de manger plus sainement et aux problèmes éthiques impliquant la souffrance animale.

femme lapin

Nombre croissant de marques de cosmétiques ne testant pas leurs produits sur des animaux

Habitudes alimentaires végétaliennes exclure, en plus de la viande, le lait, les œufs et même le miel. C'est-à-dire, rien d'origine animale dans le plat. Mais comment cela s'étend-il à d'autres domaines de la vie?
Eh bien, il est important de comprendre que les animaux ne sont pas présents uniquement au petit-déjeuner, au déjeuner ou au dîner.

Nous utilisons sa peau pour nous habiller, mettre nos chaussures et nos meubles; nous utilisons des produits d’hygiène testés sur des animaux ou avec des composants qui en sont dérivés.

Faire des choix végétaliens peut sembler trop audacieux pour la plupart des gens. Cependant, la Vegan Society elle-même recommande que l'adhésion à une vie sans sacrifices d'animaux ait lieu dans la mesure de ce qui est possible pour chacun. Aucune limitation majeure.
Même parce qu'il est pratiquement impossible de vivre en société sans se heurter à des dérivés d'origine animale. Les peintures, médicaments, pneus et autres articles courants les contiennent, sous une forme ou une autre.

La vague de produits végétaliens

Et le marché observe la prise de conscience croissante du public. Un des plus grands fabricants de pneus au monde, par exemple, remplace l'acide stéarique d'origine animale par un acide végétal.

Dans la gamme de caoutchouc, les préservatifs nécessitent de la caséine, d'origine animale, pour obtenir une texture et une élasticité optimales. L'industrie est également à la recherche d'une alternative au lancement de préservatifs végétaliens.

muskin

Muskin, le "cuir de champignon"

Les bonbons et les yogourts n'utilisent plus de teintures, un petit coléoptère, pour colorer leurs produits.

Les shampooings, savons, hydratants et dentifrices sont fabriqués à partir de glycérine. De nombreuses entreprises de cosmétiques se présentent déjà sur le marché comme des végétaliens, avec des produits d'origine entièrement végétale. Ils n'effectuent pas non plus de tests sur les animaux.

Le cuir synthétique est fabriqué à partir de pétrole, qui est finalement composé de déchets végétaux et animaux, ne peut donc pas être considéré comme végétalien.

Cependant, il est déjà disponible sur le marché international, le muskin, fabriqué à partir d'une espèce de champignon avec une texture et une résistance très similaires au cuir animal. Et il y a aussi le cuir végétal, fabriqué à partir d'un tissu de coton baigné de latex.

En matière vestimentaire, le végétalien parie toujours sur les fibres naturelles: coton, laine, denim. Les tons sont généralement neutres, car certains colorants contiennent des éléments animaux.

Activisme végétalien

Comme nous l’avons vu, le mode de vie végétalien est en soi un moyen de activisme contre la souffrance animale. À la suite de tout cela, il existe une position qui pousse les industries à s’adapter à cette cause.
Après tout, avec la prise de conscience croissante de la population, les entreprises doivent adapter leurs produits, sinon elles perdront le marché de la consommation.

orang-outan

Au sein du véganisme, il existe de nombreuses causes spécifiques à défendre. L'une est liée à l'industrie pharmaceutique, dont la population est complètement dépendante des soins de santé. Les tests sur les animaux sont toujours effectués, même s'ils sont considérés comme obsolètes.

L'huile de palme, la plus consommée sur la planète, est dévastatrice pour cette plante. Les orangs-outans d'Indonésie, qui y trouvent leur habitat, en meurent en moyenne 5 000 par an.

Les végétaliens sont donc curieux et attentifs. Ils recherchent l'histoire des produits qu'ils ont l'intention d'acheter et boycottent ceux qui impliquent l'exploitation animale. Ils lisent des étiquettes d'aliments, des étiquettes de vêtements et étudient même les politiques des lieux qu'ils souhaitent visiter.

Le mode de vie végétalien n'est pas laissé pour compte par les obstacles qu'il rencontre. Après tout, ne pas agir face à une situation défavorable, c'est rester dans la zone de confort, accepter les injustices et ne rien changer.

Éditorial De La Vidéo: ? SPORTIF VEGAN: COMMENT S'ALIMENTER ?


Menu