Le Magazine En Ligne « Idées Pour La Maison » Vous Trouver Des Idées Et Des Solutions Originales, La Planification Du Projet Et La Conception De Votre Intérieur

Quelle Est La Tendinite D'Achille?

Quelle est la tendinite d'Achille?

La tendinite d'Achille est une inflammation du tendon d'Achille, le cordon résistant qui s'étend des muscles du mollet au talon.

Les muscles du mollet et le tendon d'Achille abaissent l'avant-pied après que le talon touche le sol et soulèvent le talon lorsque les orteils quittent le sol immédiatement avant le début du pas avec l'autre pied.

La tendinite d’Achille se produit lorsque la pression appliquée sur le tendon est supérieure à la résistance.
La course en aval produit des pressions supplémentaires sur le tendon d’Achille car l’avant-pied (l’avant du pied) doit avancer avant de toucher le sol.

La course ascendante souligne Ă©galement le tendon car les muscles du mollet doivent exercer une plus grande force pour relever le talon lorsque les orteils quittent le sol.
Un contrefort du talon souple (l'arrière de la chaussure entourant le talon) permet un mouvement excessif du talon, tendant le tendon d'Achille de manière inégale et augmentant les risques de déchirure.

Les semelles rigides, qui ne se plient pas Ă  l'endroit oĂą les orteils s'articulent avec le pied, exercent une forte pression sur le tendon d'Achille juste avant que les doigts ne quittent le sol.

Plusieurs facteurs biomécaniques prédisposent ce tendon à la lésion.
Ils comprennent une rotation excessive des pieds dans l’intérieur (pronation), l’usage excessif de l’arrière du talon (l’inspection de la semelle des chaussures de course peut montrer où la région du talon est la plus usée), la cambrure des jambes la contraction des muscles postérieurs de la cuisse et du mollet, les arches aiguës, la contraction des tendons d'Achille et les déformations du talon.

La douleur, principal symptôme, est généralement plus intense lorsque la personne commence à bouger après s'être assise ou couchée ou lorsqu'elle commence à courir ou à faire du jogging.

Souvent, la douleur diminue avec la continuité de la marche ou de la course malgré la douleur et la raideur.
Le tendon d'Achille est enveloppé dans une gaine protectrice. Entre le tendon et la gaine, il y a une fine couche de graisse qui permet la libre circulation du tendon.

Lorsque le tendon est blessé, des cicatrices se forment entre celui-ci et la gaine, obligeant le tendon à tirer la gaine à chaque mouvement.
C'est pour cette raison que le mouvement est douloureux. La continuité de la marche ou de la course soulage la douleur car elle augmente la température de la gaine, la rendant plus flexible et, de cette manière, le tendon peut se déplacer plus librement.
De manière générale, la pression exercée sur le tendon provoque également des douleurs.

Si l'individu ignore la douleur et continue à courir, le tendon élastique est remplacé par un tissu cicatriciel dur et le tendon sera toujours douloureux pendant l'exercice sans risque de guérison.

Ne pas courir et pédaler sur un vélo alors que la douleur persiste est une partie importante du traitement.

D'autres mesures dépendent de la cause probable ou des conditions prédisposantes: utilisation de chaussures à semelles souples et application de semelles intérieures aux chaussures de course pour réduire la tension du tendon et stabiliser le talon.

Les exercices d'étirement des muscles du jarret commencent dès qu'ils peuvent être effectués sans douleur.

Ils aident également les exercices de renforcement du tendon d’Achille, tels que les élévations du corps au bout des doigts.

Après avoir de nouveau couru, l'individu ne doit pas pratiquer de courses ou de pentes rapides tant que le tendon n'est pas complètement guéri, ce qui peut prendre des semaines, voire des années.

Renforcement des muscles du tibia

Marathon de turin

- exercice de poignée de seau

Enroulez une serviette autour de la poignée d’un seau vide.

Asseyez-vous sur une table ou une autre surface suffisamment haute pour que vos pieds ne touchent pas le sol.

Placez la poignée du seau sur le devant d'une chaussure.

Élevez lentement l'avant-pied en fléchissant la cheville, puis étendez lentement le pied avec vos orteils pointés vers l'avant.

Répétez dix fois, puis reposez-vous pendant quelques secondes. Effectuer deux autres séries de dix.

Pour augmenter l'endurance, mettez de l'eau dans le seau - mais pas au point de rendre l'exercice douloureux.

- Des élévations au bout des doigts

Lève toi.

Soulevez-vous lentement en vous appuyant sur le bout de vos doigts, puis abaissez lentement vos talons vers le sol.

Répétez dix fois puis reposez-vous pendant une minute. Effectuer deux autres séries de dix.

Lorsque cet exercice devient facile, effectuez-le en maintenant des poids de plus en plus grands.

- Rotations externes

Lève toi.

Roulez lentement la cheville pour que l'intérieur de la semelle se soulève et reste au-dessus du sol.

Abaissez lentement la plante du pied sur le sol.

Effectuer trois séries de dix.


Menu