Le Magazine En Ligne « Idées Pour La Maison » Vous Trouver Des Idées Et Des Solutions Originales, La Planification Du Projet Et La Conception De Votre Intérieur

FĂȘte Du Nouvel An

Imaginez toujours un 31 décembre glamour

Cependant, j’ai dĂ©jĂ  assistĂ© Ă  une fĂȘte oĂč personne n’était long ou ravi d’un orchestre jouant des tubes. RĂ©unis dans le parc d'Ibirapuera, assis, formant un cercle sur la pelouse, ils attendaient la fin du monde. Au fur et Ă  mesure que la nuit avançait, approchant le zĂ©ro, les visages du groupe acquĂ©raient des expressions mĂȘlant attentes et aliĂ©nation extravagante.

FĂȘte du Nouvel An: fĂȘte

Moi qui croyais en l'Ă©ternitĂ© humaine, j'ai senti la dĂ©ception de ces gens qui, presque dans un Ă©tat de fĂ©licitĂ©, s'attendaient Ă  ĂȘtre enlevĂ©s par une force suprĂȘme et intelligente qui leur offrirait plus que le simple bonheur d'ĂȘtre "ici". Ils portaient du blanc et chuchotaient quelque chose qui ressemblait Ă  un mantra, avec un rythme doux, mais rĂ©pĂ©titif, Ă  moitiĂ© fastidieux.

Je me souviens de ne pas avoir pu voir jusqu'à la fin ce qui était arrivé à la classe fataliste, mais j'imagine que leur déception quand l'aube leur a montré le jour nouveau qui ouvrait une année vierge, portant déjà des milliards de promesses et de demandes faites par un homme ivre de le bonheur.

Bien que je n’aie pas Ă©tĂ© tĂ©moin de leur dĂ©ception - curieux de la façon dont je l’ai toujours Ă©tĂ© -, je suis passĂ© Ă  l’aube en rentrant chez moi aprĂšs une belle et vivante fĂȘte et j’ai vu, dans cet endroit verdoyant, les vĂȘtements blancs qu’ils portaient. Ils Ă©taient couchĂ©s, scrupuleusement alignĂ©s, comme s'il s'agissait d'individus sans Ăąme. Ils sont restĂ©s lĂ , juste les vĂȘtements, comme s'ils attendaient le miracle d'une vie utopique pleine de magie. J'ai suivi mon chemin, heureux d'avoir le rĂȘve vulgaire de parcourir ce monde qui m'offre des dĂ©couvertes chaque jour.

Espérons que 2013 apportera de nouvelles découvertes. Tomara... beau mot qui contient toujours une soif de bonnes choses et, d'ailleurs, j'aime plus que je ne le souhaite.

Et dans la derniÚre chronique de l'année, ne sachant pas ce que vous pensez, mais déjà d'accord avec vos désirs les plus fous, je dis au revoir:... Prenez!

Auteur: Raul CĂąnovas

Éditorial De La VidĂ©o: Les Inconnus - SoirĂ©e du Nouvel An

ï»ż
Menu